Avec bon espoir de voir mon acné diminuer, j’ai suivi le programme « 7 jours de détox et régénération » de Carine Castet, professeure de yoga à Toulouse et étudiante en pharmacie. Voici mon parcours et ce que j’en ai retiré. 

Découverte du programme 7 jours de détox,
par Carine Castet

Carine Castet a été ma professeure de yoga durant deux ans, en plus des cours hebdomadaires que je suivais, j’ai également fait une retraite yoga que j’ai adoré, et réalisé sur elle deux reportages vidéo: l’un sur les cours qu’elle donne gratuitement le dimanche matin durant Toulouse Plages, l’autre sur son précédent programme de 10 jours de détox. La version qui se déroule sur 7 jours, et que j’ai suivie, a été hautement structurée par Carine -par ailleurs étudiante en pharmacie- pour nous donner à comprendre les mécanismes chimiques qui se déroulent à notre insu dans notre corps après l’ingestion de sucre. Cette intellectualisation du processus de détox, ou de détoxination, rend les bénéfices attendus plus concrets et décuple la motivation à se lancer. Cela prouve par ailleurs que l’auteure du programme connaît parfaitement son sujet pour le pratiquer depuis des années et se base sur des informations scientifiques vérifiables. Durant six jours, le programme exclut totalement les glucides, expliquant pourquoi, où ils se trouvent, quels sont les aliments autorisés, ceux prohibés, dressant une liste de courses et des conseils pour chaque jour. Carine a également mis à disposition des curistes sept vidéos de yoga qui nous accompagnent jour après jour.

« Vous l’aurez compris, ce programme n’est pas de tout repos : il va jouer avec notre plus grande addiction, et nous aurons tous des symptômes de sevrage. Il est important de trouver du plaisir hors de la nourriture. » – Carine Castet, programme 7 jours de détox et régénération.

Cela fait un moment que je me documente sur le jeûne et la détox et je n’étais déjà plus à convaincre des bienfaits réels de ceux-ci sur l’organisme et le regain d’énergie. Il me manquait seulement un coup de pied aux fesses pour oser m’y essayer! J’ai vraiment été convaincue par l’approche aucunement « régime » et « perte de poids » du programme de Carine qui l’a axé sur un retour au bien-être, une écoute de son corps et la compréhension de certains de ses mécanismes.

Mes attentes du programme

J’ai toujours rêvé de faire un jeûne. J’en ai rêvé car je n’ai jamais eu le courage de me lancer. Mais un lundi de vacances, alors que je venais de partager en stories Instagram mon maquillage à la poudre minérale pour cacher mon acné, Carine m’envoie un adorable mail dans lequel elle me dit avec toute sa bienveillance que plusieurs personnes qui ont essayé ce programme détox ont vu un effet bénéfique sur leur peau: « mon programme n’a pas été pensé pour les personnes ayant de l’acné mais je dois te dire que le nombre de personnes qui ont vu leur acné diminuer laisse perplexe. » La raison de ce miracle : une semaine de cuisine anti-inflammatoire dont un à deux jours de jeûne au bouillon et aux jus de légumes. Il ne me manquait que cela : qu’on me prenne par la main pour que j’ose enfin me lancer. Une semaine plus tard, Carine m’envoyait son programme et après lecture de ses ebooks de protocole et de recettes, j’ai entamé le programme mardi 1er août au matin, avec l’espoir de voir la semaine suivante une réduction des inflammations sur mon visage.

detox sucre

Mon expérience de ces 7 jours

Ai-je eu faim ?

Je me suis ré-ga-lée avec les recettes de Carine. Elles ont l’air si simples sur le papier qu’on ne s’imagine pas qu’elles auront autant de goût. Pourtant, j’ai adoré mes petits-déjeuners d’aubergines rôties et de tomates, son gaspacho à la carotte ou encore la salade crue de betterave… J’ai aussi adapté les préceptes de Carine pour cuisiner un peu de viande blanche et des légumes pour un déjeuner de randonnée, ou des protéines de soja pour varier les textures… Pendant le jeûne, j’ai bu le matin une infusion, du bouillon de légumes bio préparé la veille, puis un gaspacho maison que j’ai filtré pour le boire en jus.

Contre toute attente, je n’ai pas eu de fringale, parfois un petit creux. Je mangeais alors une ou deux poignées d’oléagineux, ou une tomate. Finalement, je n’ai jamais mangé autant d’huile d’olive et de gras végétaux que cette semaine-là, alors que je continuais à mincir. Par ailleurs, j’ai continué à faire du sport : de la natation en forçant moins que d’habitude, du vélo tous les jours pour me déplacer et une randonnée de 6 heures! Je pense qu’avec tous ces efforts, je n’ai pas simplement perdu du muscle comme c’est le cas dans les pertes de poids rapide. Je précise ici que je n’ai pas de pèse-personne, je ne sais donc pas combien de kilos j’ai pu perdre.

detox sucre

Le moral et les difficultés

Le troisième jour est annoncé comme étant le plus rude, celui qui donne souvent des mots de tête, celui qui nous affaibli. J’ai eu de la chance car je n’ai rien eu de tout cela. J’ai eu parfois des sensations de faiblesse, je me suis sentie fonctionner un peu plus au ralenti les deux ou trois premiers jours, mais c’est tout. Mon moral n’a pas été atteint, même le jour du jeûne. Je pense que c’est dû au fait que je ne me laissais pas avoir faim (je prenais un en-cas si nécessaire), je m’occupais l’esprit et vivais l’expérience avec toute ma volonté et l’envie de découvrir les réactions de mon corps – qui furent toutes positives ! J’ajouterai que les vidéos de yoga aident à se recentrer, s’apaiser ni nécessaire. Carine a également créé un groupe Facebook fermé destiné aux participant(e)s uniquement, ce qui peut être d’un grand soutien pour se sentir moins seul dans l’épreuve. Enfin, Carine répond à toutes nos questions envoyées par mails ou sur ce même groupe Facebook en cas de besoin.

detox sucre

Ce que je retire de ce programme détox

Ce programme m’a prouvé que je peux manger en plus petites quantités qu’à mon habitude sans mourir de faim trois heures plus tard. J’ai aussi vu mon ventre dégonfler, mes cuisses s’affiner, je me suis sentie mieux dans mon corps, bien plus à l’aise dans mes vêtements. Je n’ai eu aucun mal de ventre, pas de gonflement comme cela m’arrive souvent après avoir mangé un fruit ou un dessert. En bref, j’étais bien, j’étais mieux, j’étais au top et cela m’a donné envie de poursuivre dans cette voie alimentaire. Je viens tout juste de terminer le programme, je n’ai donc pas beaucoup de recul mais je vais faire en sorte de moins consommer de glucides -même lents- pour me concentrer sur les apports en protéines, les bons lipides et les légumes. Ma peau, la cause de cette drôle d’aventure, est restée calme pendant cette semaine. Pas de nouvelle apparition de bouton, ce qui me donne d’autant plus envie de limiter mes apports en sucre au maximum pour voir une évolution sur le long terme.

« 7 jours de détox », un programme pour vous ?

Si vous n’êtes ni enceinte, ni n’allaitez, vous pouvez suivre ce programme qui passe en un éclair et laisse de très bons souvenirs et repères pour la vie quotidienne. Cela a été pour moi une bouffée de bien-être, une sorte de nouvelle base pour manger plus sainement, me détacher du sucre et manger en moindres quantités sans m’affamer. J’ai également beaucoup aimé me donner dix à quinze minutes le matin pour pratiquer quelques postures très simples de yoga grâce aux vidéos de Carine qu’elle a filmées sur-mesure pour cette détox.

Le programme n’est plus en vente, Carine le proposera à nouveau l’été prochain (il est sorti en juin 2017), je vous conseille de la suivre sur Facebook et Instagram pour connaître ses diverses actualités. Cette année, il était au prix de 19,90€. Vous pouvez le retrouver sur les réseaux sociaux avec le #7jdedetox.

Que pensez-vous de ce programme de détox ?
Avez-vous déjà essayé de ce genre d’expérience bien-être ?


Lucie Paimblanc

Blogueuse engagée et gourmande. Journaliste touche-à-tout. Auteure de ce blog bienveillant qui t'aide à devenir écolo et réduire tes déchets sans douleur.

Privacy Preference Center