C’est avec une joie non dissimulable que je vous annonce la sortie de la brosse à dents zéro-déchet gravée « Je deviens écolo ». Elle est le fruit de mon association avec « J’aime mes dents », une troupe de trois Français qui ont eu la bonne idée de repenser la brosse à dents pour en faire un objet zéro déchet et toujours aussi bon pour la santé de nos dents.


Fin du partenariat : pourquoi

Le partenariat qui vous a permis de mettre la main sur les brosses à dents « J’aime mes dents » a pris fin à la rentrée 2018 après que les fondateurs de J’aime mes dents ont découvert via des analyses en laboratoire que les poils de leurs brosses qui devaient être fabriqués en bambou étaient en fait en PBT, un polymère (comme chez certaines autres marques de brosses en bambou). Une mauvaise surprise qu’ils ont reçue grâce à des recherches lancées en laboratoire, comme ils le relatent en toute transparence dans cet article dont voici un extrait :

« Nous vous le disons depuis le début de l’aventure, les poils de nos brosses à dents sont fabriqués à partir de fibres de bambou – ce que notre fournisseur nous assurait.  Nous nous étions promis de réaliser des analyses dès que possible afin de valider cela.

La recherche de laboratoire a été beaucoup plus longue que ce que nous imaginions. Nous avons contacté plusieurs laboratoires qui pour la plupart nous ont indiqué que ce n’était pas dans leurs attributions d’analyser ce type de fibre.

En fin d’année 2017, nous pensions tenir une bonne piste avec un laboratoire rattaché à une Université, mais nous avons été assez vite refroidis par leur proposition très onéreuse pour une société en plein démarrage comme l’était la nôtre. Cependant, après plusieurs échanges de mails, nous avons obtenu une information importante de la part de notre interlocuteur. Il a consulté un de ses collègues vietnamiens, directeur d’un centre de recherche sur le bambou : les poils de brosses à dents peuvent tout à fait être réalisés soit à partir de Nylon, soit à partir de fibre de bambou.

Fort de cette information, nous avons donc continué à rechercher un laboratoire qui pouvait nous accompagner sur une telle analyse. Et c’est chose faite puisque nous avons réussi à en trouver un il y a quelques semaines. La première étude que nous avons pu financer a été réalisée au microscope électronique à balayage. Elle indique que les poils sont en polymère, mais ne peut ni confirmer ni infirmer que le polymère est à base de bambou.

Suite à ces résultats, nous avons donc décidé de questionner à nouveau notre fournisseur. Après plusieurs échanges, son discours a quelque peu évolué. Finis les poils uniquement en fibre de bambou, place à des poils composés à 40% de fibre de bambou et 60% de nylon-4 (le nylon biodégradable)…

Pour nous assurer de ces résultats, nous avons décidé (comme indiqué un petit peu plus haut) de faire appel à un expert qualité qui a vécu en Chine, à Ningbo, et qui à l’habitude de travailler avec les Chinois. L’objectif ? Nous aider à en savoir plus et à récupérer le certificat matière correspondant aux poils utilisés dans la fabrication de nos brosses à dents.

Lors des premiers échanges, notre interlocutrice confirmait le mélange fibre de bambou et nylon-4. Après plusieurs jours de discussion, l’apport des tests que nous avions pu réaliser et ceux réalisés par d’autres acteurs du marché de la brosse à dents : le discours était en train de changer. Fini le mélange, place à du nylon 6 coloré, avec certificat matière à l’appui… 🙁 Selon le fournisseur, les poils de nos brosses à dents ne sont pas fabriqués à partir de fibres naturelles, mais en nylon 6.10.

Nous pensions nous arrêter là dans les surprises mais finalement, après de (nombreux) nouveaux échanges, ils nous ont avoué, en fin de semaine, que les poils étaient réalisées en fait en PBT. En quoi ? PBT = Polytéréphtalate de Butylène, il s’agit d’un là d’un polymère industriel, comme le nylon. »

Or, depuis le début je communique sur les brosses « J’aime mes dents » parce qu’elles sont certes efficaces, mais également 100% en bambou, à la différence des marques concurrentes. Après cette découverte en laboratoire, je ne me voyais pas revenir ici et faire la promotion d’une brosse que nous pensions être en bambou mais qui ne l’est en fait pas totalement.

Bientôt une brosse à dents fabriquée en France ?

La bonne nouvelle, c’est que les trois fondateurs de « J’aime mes dents » sont en train de rechercher des partenaires français pour fabriquer des brosses à dents françaises, en bois français, et biodégradables! Je me tiens au courant et je ne manquerai pas de vous en informer dès que le produit sera sur le marché.


Par soucis de transparence, je vous détaille tout sur cette belle collaboration qui me tient à coeur. Vous trouverez également ci-dessous un questions / réponses issu de vos interrogations sur Facebook et Instagram, les réponses vous sont apportées par l’équipe de « J’aime mes dents ».

brosse à dents bambou zéro déchet

Pourquoi cette collaboration Jedevienséolo x J'aime mes dents

L’équipe de J’aime mes dents m’a approchée en 2016 lors de sa campagne de levée de fonds que j’ai soutenue au travers d’un premier article sur le blog et en achetant des brosses gravées « Je deviens écolo ». Comme moi, vous avez été particulièrement enthousiastes à l’idée d’une brosse à dents 100% en bambou (lire Erratum ci-dessous). Je me suis abonnée et ai offert un abonnement à mon copain, et tous deux, nous avons énormément apprécié la rigidité des poils de ces brosses.

Elles sont, à mon avis, plus efficaces que les autres brosses en bambou, elles nettoient bien les dents alors que mes précédentes brosses en bambou avaient des poils trop souples et ne me convenaient pas niveau hygiène buccodentaire. Leur confort de prise en main est idéal, et la philosophie de l’équipe « J’aime mes dents » est en totale harmonie avec la mienne.

Convaincue à 100%, j’ai proposé à « J’aime mes dents » de les aider à propager la bonne parole de cette brosse zéro-déchet en vente sur abonnement en recevant un -petit- pourcentage sur les ventes des brosses gravées du nom de mon blog. Monétiser mon blog, mon bébé, mon entreprise, est ma volonté car j’ai envie de gagner ma vie en faisant ce que j’aime faire, et ce blog est la première des choses que j’aime faire au quotidien.

J’espère que vous me comprenez, et pourquoi pas, que vous me soutiendrez. Dans tous les cas, je vous invite à oublier les brosses à dents jetables pour vous tourner vers des solutions durables, qu’elles soient en bambou (toujours de fabrication chinoise) ou en plastique recyclé.

brosse à dents bambou zéro déchet

Un an d'abonnement pour 3 à 4 brosses à dents

  • Les brosses à dents de « J’aime mes dents » sont uniquement disponibles en ligne et sur abonnement d’un an (voir ci-dessous la question à propos du fonctionnement par abonnement), vous pouvez les recevoir en un seul envoi comme en envois dédiés, pratiques pour vous obliger à changer de brosse!
  • Vous choisissez votre modèle (adulte ou enfant, personnalisé ou non) et souscrivez pour recevoir une brosse tous les trois mois.
  • Vous renseignez votre adresse et vous ne tarderez pas à recevoir votre commande dans des emballages recyclables / compostables.

Tarifs des brosses à dents de "J'aime mes dents"

Le premier prix est à 1€ par mois, soit 12€ l'année et fonctionne aussi bien pour les adultes que pour les enfants.

La brosse à dents personnalisée "Je deviens écolo" est à 2€ par mois, soit 24€ l'année.

Cette brosse à dents étant le fruit d'une collaboration, je toucherai un pourcentage sur le prix de vente. Merci d'avance pour votre soutien!

brosse à dents bambou zéro déchet

QUESTIONS / RÉPONSES

Ecolo, écolo… mais elle est fabriquée où ta brosse à dents ? Et quel est son impact carbone ?

Nos brosses à dents sont fabriquées en bambou… et qui dit bambou dit Asie. L’espèce que nous avons choisie rejète beaucoup d’oxygène et consomme également beaucoup de dioxyde de carbone, en plus d’avoir une croissance ultra rapide. Son recyclage facilité permet de réduire très fortement son bilan carbone sur l’ensemble du cycle de vie. Nous avons donc cherché à les produire au plus près de ces plantations et la Chine est rapidement arrivée comme le lieu de fabrication le plus adaptée. En effet, seul ce pays (et l’Inde, à moindre mesure) dispose de la matière première et des compétences pour confectionner ce type de produit. La brosse à dents est fabriquée à la main (vous pourrez le voir assez facilement puisqu’aucune brosse à dents n’est similaire) dans une usine proche des plantations qui respecte les normes CE. Cela permet ainsi de conserver le côté naturel du produit. L’empoilage, la gravure (de certaines de nos brosses) et la mise sous emballage (sachet en coton et boîte en carton recyclé et recyclable) sont également réalisés au sein de la même structure chinoise qui emploie actuellement 34 personnes, à Ningbo au sud de Shanghai.

La Chine, on a connu mieux question écologie ! Pourquoi n’utilisez-vous pas du bambou français ?

La réponse est assez simple en fait : l’espèce spécifique qui a été retenue pour la fabrication des brosses est le bambou moso et le climat français ne permet pas de pouvoir le faire pousser de façon optimale malheureusement (ou pas… étant donné son côté envahissant). Nous l’avons retenu car ce bambou dispose de qualités indéniables à la fabrication d’un produit tel qu’une brosse à dents :

  • il est naturellement anti-bactérien et imputrescible ;
  • sa culture (dans son milieu naturel) ne nécessite ni arrosage, ni engrais, ni pesticide ;
  • son bilan carbone est neutre (comme indiqué un petit peu plus haut) ;
  • sa croissance hors-norme : il pousse jusqu’à un mètre par jour pendant sa période de croissance et atteint une vingtaine de mètres en quelques mois seulement ;
  • c’est l’une des seules -si ce n’est la seule- espèces de bambou qui n’est pas consommée par les pandas.

Petite précision complémentaire et non des moindre, ce bambou moso utilisé pour la fabrication de nos brosses à dents provient d’une forêt naturelle portant le label environnemental FSC (Forest Stewardship Council). Ce dernier permet de nous assurer d’une exploitation durable et responsable, respectueuse de la biodiversité, des ressources en eaux, des sols et des paysages.

Où sont gravées les brosses à dents ?

Nos brosses à dents ne sont pas toutes gravées au même endroit. La gravure “J’aime mes dents” classique ainsi que nos plus grandes séries limitées (supérieure à 100 pièces) sont réalisées directement en Chine, suite à la fabrication du produit. Les brosses à dents personnalisées et les petites séries limitées sont par contre gravées en France dans une société spécialisée proche d’Angers dans le Maine-et-Loire, lieu où a été créé la société. Pour être tout à fait précis, nous nous sommes également équipés d’une petite graveuse laser pour graver nos brosses à dents promotionnelles.

Les brosses à dents peuvent-elles être livrées toutes en même temps pour réduire leur empreinte carbone?

Notre promesse annoncée clairement lors de notre campagne de financement participatif était :

  • de proposer un produit naturel afin de diminuer les milliers de tonnes de déchets produits par les brosses en plastique ;
  • par abonnement afin de répondre à la problématique de sous-renouvellement d’un produit santé tel que la brosse à dents (2,4 brosses à dents par Français en moyenne par an contre 4 recommandées).

Après réflexion, il nous apparaît intéressant de proposer l’envoi tous les 3 mois et l’envoi des 4 brosses à dents en une seule fois. Dans ce deuxième cas, nous sommes en train d’imaginer les joyeux mécanismes pour faire penser à nos abonnés à changer de brosse à dents régulièrement. Nous sommes en phase de test sur le site et la fonctionnalité devrait arriver très très prochainement. En attendant, il est toujours possible de nous envoyer votre demande par mail et nous y répondrons avec grand plaisir.

Livrez-vous ailleurs qu’en France métropolitaine ?

Bien sûr, il est possible de se faire livrer où que vous soyez dans le monde ! Si vous êtes à l’autre bout du monde, regardez quand-même si vous n’avez pas une marque locale 😉 (Les marques australiennes sont les précurseurs mondiaux de la brosse en bambou). La livraison en France métropolitaine est et restera gratuite, un supplément est à prévoir pour les autres destinations (de 1 à 3 euros par abonnement).

Est-ce qu’on peut acheter les brosses sans passer par un abonnement ?

Les brosses ne sont proposées qu’en abonnement sur notre site. Nous travaillons actuellement sur la possibilité de les distribuer à l’unité en boutique. Nous avons déjà commencé avec L’épicerie 2 Pauline à Angers et nous sommes en contact avec d’autres boutiques.

Que faire de ma brosse à dents en fin de vie bucco-dentaire ?

En ce qui concerne le manche, il est 100 % en bambou non traité et est donc biodégradable. Toutefois, une petite précision qui a toute son importance : les poils de la brosse sont retenus par des agrafes métalliques comme sur l’ensemble des brosses en bambou… sans ces dernières les poils ne pourraient pas tenir. Nous travaillons cependant à y remédier. Donc si vous voulez essayer de composter votre brosse à dents, les agrafes devront être retirées après avoir “dépoilés” votre brosse à l’aide, par exemple, d’une pince à épiler. Ces agrafes en métal sont bien entendu recyclables. Nous parlons d’essayer de composter car, comme indiqué sur notre site, il parait difficile de communiquer sur la compostabilité de la brosse à dents, en tout cas dans un compost ménager. Il n’est pas interdit -loin de là- d’essayer quand même mais il faudra être très très très patient, nous avons nous-mêmes fait le test ^^. Il est possible, en revanche, de la mettre dans la cheminée, votre barbecue ou encore d’aller à la déchetterie et de la jeter dans la benne dédiée au bois. Mais ce qui nous plaît le plus est de trouver des idées de réutilisation de ce bois et nous travaillons actuellement sur des petites fiches pratiques 🙂


Lucie Paimblanc

Blogueuse engagée et gourmande. Journaliste touche-à-tout. Auteure de ce blog bienveillant qui t'aide à devenir écolo et réduire tes déchets sans douleur.

Cela pourrait vous intéresser

Privacy Preference Center