Se reconnecter à la Terre c’est aussi se reconnecter à soi. Sentir le sol sous nos pieds, notre enracinement, et la force qu’il nous procure. Le yoga nous enseigne cela. Je pratique le yoga depuis 2014* et j’aurais bien du mal à m’en passer. Il apaise mon mental en permanente réflexion, il étire mon dos plein de noeuds, il m’aide à relativiser et à « laisser aller » au quotidien. Souvent, le yoga amène avec lui un besoin de meilleure hygiène de vie : mieux manger, bouger plus, arrêter de fumer… Avec l’essor récent en Occident de cette médecine sportive et préventive originaire d’Inde, plusieurs concepts se sont développés dans les grandes villes, à l’image de Crunch & Brunch à Toulouse. Du lundi au vendredi, des enseignants de yoga et de pilates y dispensent des cours à 7h15, à 12h30 puis à 19h ou 20h, et les samedis et dimanches matin, c’est le yoga brunch. Je suis allée découvrir ce studio dimanche dernier avec mon copain (vous l’avez peut-être vu souffrir sur snapchat @jedeviensecolo !): nous avons suivi un cours d’une heure trente, prolongé par un brunch bio et végétarien. Un moment sportif et gourmand où l’on fait de belles rencontres.

Yoga brunch, le week-end

Réservation faite sur le site de Crunch & Brunch, vous recevez un mail vous indiquant l’adresse exacte (que je vais donc garder secrète), dans le quartier Jeanne d’Arc. On arrive vers 10h15 dans un grand loft de 150 mètres carrés, très lumineux et surtout très vert ! Nawale et Manon nous reçoivent chez elles, dans ce bel appartement qu’elles ont adapté en studio de yoga. Au rez-de-chaussée, une chambre a été transformée en vestiaire, à l’étage, le salon est couvert de tapis pour notre pratique du jour. Les deux jeunes femmes de 21 ans ont eu cette idée durant leur année d’Erasmus à Londres, où les concepts healthy se trouvent à tous les coins de rue et les ont convaincues. « Nous avons changé notre alimentation là-bas », m’expliquait Manon, « et une fois rentrées, on a eu envie d’ouvrir un studio de yoga où on pouvait aussi y prendre des petits-déjeuners, goûters ou brunchs sains. » Leur maturité m’a bluffée, leur calme et zenitude sont reposants.

♡ Un loft toulousain lumineux et très vert 

Le cours commence à 10h30 avec Claudine, une professeure indépendante (voir toute l’équipe Crunch & Brunch ici). Cette fois, nous pratiquons un hatha teinté de vinyasas (les définitions sous le planning), avec assez peu de récupération entre les positions. On enchaîne différentes variations de salutations au Soleil dans un rythme très stimulant – il faut tenir la cadence! La relaxation est d’autant plus agréable après un cours aussi sportif.

Faire des rencontres autour de la table

Autour de midi, on se change -si on le souhaite- avant de mettre les pieds sous la table. Manon et Nawale ont refait apparition et s’activent discrètement en cuisine pour nous présenter leurs plats et desserts 100% bio et fait-maison. Une déclinaison de humous nature, à la carotte ou à la betterave (une révélation, celui-ci !) ; de l’avocat en dip ; un excellent jus de fruits extrait à froid ; un plat chaud de riz sauté aux courgettes ; du pain bio ; du fromage blanc aux fruits frais ; deux banana bread ; un fondant au chocolat ; du thé à volonté et un café avant de partir. Les seuls produits animaux utilisés sont les oeufs et le miel, dans certains desserts. Tout est très bon et le brunch est particulièrement copieux! J’ai beaucoup aimé le fait que l’on soit répartis à notre gré sur deux tables et que, forcément, cela nous amène toutes et tous à faire connaissance et pourquoi pas, à nouer de nouvelles relations. C’est un avantage que l’on n’a généralement pas dans les studios de yoga où l’on vient seulement le temps de la pratique.

Je suis très heureuse que ce studio ait ouvert à Toulouse pour nous proposer des séances de yoga différentes. Les cours peuvent être suivis à l’unité ou sur abonnement, et accompagnés d’un jus de fruits frais ou d’un repas (petit-déjeuner ou dîner). Le yoga brunch est à 42 €. Il existe également le mercredi après-midi un cours parent-enfant qui peut-être du yoga ou du pilates ; c’est top !

* Deux années avec Carine Castet puis une année avec Cécile Doherty-Bigara, que j’aime autant l’une que l’autre pour leur enseignement du hatha.

Que pensez-vous du concept ?
Est-ce que ça vous tente ?

Retrouvons-nous sur Instagram, Twitter et Facebook pour encore plus de partages #jedeviensécolo !


Lucie Paimblanc

Blogueuse engagée et gourmande. Journaliste touche-à-tout. Auteure de ce blog bienveillant qui t'aide à devenir écolo et réduire tes déchets sans douleur.

Cela pourrait vous intéresser

Privacy Preference Center