Bonjour 2018 et bienvenue aux bonnes résolutions! À celles qui sont réalistes, à celles qui sont durables et bénéfiques pour nous comme pour l’environnement. Pour sauver la planète et quelques ronds, je vous propose un défi à accomplir ce mois-ci: passer chez un fournisseur d’électricté verte. Par ici les explications ! 

Qu’est-ce que l’énergie verte ?

Il existe deux types d’énergie : l’énergie renouvelable, et l’autre.

En France, nous utilisons une soixantaine de centrales nucléaires (jamais allumées toutes en même temps) qui certes ne rejettent pas de CO2 dans l’atmosphère mais qui produisent quantités de déchets nucléaires dont on ne sait que faire. Dans d’autres pays, le chauffage est encore le fruit de l’exploitation de mines de charbon.

L’énergie verte provient, elle, de sources naturelles et renouvelables : la force du vent, la force de l’eau, la chaleur du soleil ou encore la chaleur de la terre.

énergie renouvelable plum
Illustration : Plüm énergie

L’électricité verte favorisée par l’Europe et la France

En 2001, les États membres de l’Union européenne plaçaient la promotion des énergies renouvelables au premier rang de leurs priorités.

« La Communauté reconnaît la nécessité de promouvoir en priorité les sources d’énergie renouvelables, car leur exploitation contribue à la protection de l’environnement et au développement durable. En outre, cela peut aussi générer des emplois sur place, avoir une incidence positive sur la cohésion sociale, contribuer à la sécurité des approvisionnements et accélérer la réalisation des objectifs de Kyoto. » (1)

Voici les mesures légales mises en place pour quantifier et favoriser les énergies renouvelables sur les marchés européen et français :

  • En 2000, l’Union européenne permet aux producteurs situés dans les États membres d’émettre des certificats verts. Ces certificats sont délivrés aux entreprises productrices d’énergie renouvelable qui se sont enregistrées (payant) auprès de l’Institut émetteur des certificats verts (2).
  • Les fournisseurs d’électricité ont pour obligation d’acheter une quantité évolutive d’année en année d’électricité renouvelable, qui se traduit par l’achat de certificats verts, seule preuve légale existante.
  • Le tarif de l’énergie renouvelable achetée par les fournisseurs est fixé par la loi. (3)
  • La France s’est fixé comme objectif pour 2020 la part de 23% d’énergies renouvelables dans sa consommation d’énergie finale. (4)

Quelle traçabilité de l’énergie verte ?

Peut-on savoir si, chez soi, on consomme une électricité verte ? Afin de bien comprendre ce point, j’ai appelé Lancelot D’Hauthuille, l’un de trois fondateurs de Plüm Énergie, fournisseur français d’électricité verte. « Il est impossible de savoir d’où viennent les électrons qui se baladent dans nos fils électriques », me dit-il. Ça commence bien ! Alors, à quoi bon passer chez un fournisseur d’énergie verte si je ne suis même pas sûre d’en profiter ?

« Chez Plüm, nous créons un lien virtuel entre des producteurs d’énergie renouvelable et les consommateurs. En 2018, nous travaillerons exclusivement avec un fournisseur d’électricité hydraulique qui exploite des barrages le long de rivières et fleuves, dont la Seine. On lui achète des garanties d’origine pour l’année 2018, continue Lancelot d’Hauthuille. Nos clients ont ainsi la garantie de financer une production d’énergie hydraulique. Ils soutiennent une énergie verte, renouvelable, moins polluante ».

« Si les Français réduisaient leur consommation d’électricité de 15%, on pourrait éteindre 15 réacteurs nucléaires. »

Lancelot D’Hauthuille, co-fondateur de Plüm Énergie.

Plüm énergie : mieux produire, moins consommer et économiser

Les Français sont déconnectés de leur compteur électrique. « On n’a pas du tout l’habitude d’aller relever notre consommation d’électricité régulièrement, pointe Lancelot D’Hauthuille. Généralement, cela se résume au passage d’un salarié de RTE une ou deux fois par an. La notion de consommation électrique est donc très floue pour les Français ».

D’expérience personnelle, je lui donne raison ! Je ne me suis jamais posé la question de ce que peuvent signifier les chiffres relevés sur le compteur, je me contentais de surveiller mes gestes quotidiens pour ne pas consommer l’électricité plus que de nécessaire.

La promesse de Plüm : nous faire baisser notre consommation d’électricité

Le défi de Plüm énergie est double : promouvoir l’énergie renouvelable en achetant uniquement celle-ci, et inciter les Français à diminuer leur consommation. Plüm s’attaque en particulier aux horaires de pics de demande (en fin de journée, surtout quand il fait très froid dehors). « Les pics de consommation obligent à allumer des centrales à charbon, fioul et gaz, l’énergie est alors plus carbonée, explique le co-fondateur de Plüm.

énergie renouvelable plum
Illustration : Plüm énergie

La stratégie de Plüm énergie

Les clients de Plüm énergie sont sollicités chaque mois par email pour relever leur compteur d’électricité. Ils renseignent le relevé sur leur compte personnel sur le site de Plüm et font fructifier leur cagnotte si le compteur est en baisse par rapport au mois précédent. Cette cagnotte permet de faire de réelles économies sur les dépenses en électricité. Par exemple, vous avez accumulé 30 € dans votre cagnotte : vous pouvez les dépenser à la fin du mois pour payer votre facture d’électricité.

Vous êtes doublement gagnant car vous avez réduit mois après mois votre consommation d’électricité et cette même baisse vous permet de faire des économies d’argent sur le long terme. En plus de cette stratégie de la cagnotte qui permet de réduire nos dépenses, Plüm énergie donne accès à ses clients à une liste de conseils faciles à appliquer pour continuer de réduire notre consommation d’énergie. J’aime beaucoup cette démarche globale et investie pour une baisse réelle de la consommation d’énergie et donc de sa production.

Êtes-vous prêt à passer chez un fournisseur d’électricité verte ?

Vous êtes déjà chez un fournisseur d’électricité verte : partagez votre expérience dans les commentaires pour nous en faire bénéficier et convaincre les indécis !

Notes :

  1. Directive européenne pour la promotion de l’énergie renouvelable : http://eur-lex.europa.eu/legal-content/FR/TXT/?uri=CELEX%3A32001L0077.
  2. Directive européenne 96/92/CE et loi française 2000-108 du 10 février 2000.
  3. Code de l’énergie : articles 314-1 et suivants.
  4. Article publié dans Le Monde, janvier 2017 http://www.lemonde.fr/planete/article/2017/01/31/eclaircie-pour-les-energies-renouvelables-en-france_5071942_3244.html

Merci à Plüm énergie pour sa confiance et pour avoir sponsorisé ce post.


Lucie Paimblanc

Blogueuse engagée et gourmande. Journaliste touche-à-tout. Auteure de ce blog bienveillant qui t'aide à devenir écolo et réduire tes déchets sans douleur.

Privacy Preference Center