Vues les dépenses que l’on doit faire pour accueillir le nouveau bébé (surtout si c’est le premier), on préfère économiser autant que possible sur les à-côtés, n’est-ce pas? Pourtant, changer de vêtements quand on est enceinte n’est pas une folie accessoire mais un réel besoin. Sans prendre beaucoup de poids (uniquement au niveau du ventre), le 6e mois a marqué un tournant pour moi. Voici mes conseils pour vous habiller avec des vêtements de grossesse sans vous ruiner !

1 / Utiliser vos vêtements

Rassurez-vous, vous n’aurez pas besoin de changer de garde-robe pour 9 mois ! Durant plus de 5 mois, je n’ai pas porté d’autres vêtements que les miens et même au dernier trimestre, certaines robes m’allaient toujours (cf photo ci-dessous).

Sur la fin de cette période, un seul de mes pantalons m’allait encore car il était suffisamment élastique pour ne pas appuyer sur le ventre, et le reste du temps j’étais en robe (avec des collants de contention pour la grossesse, si besoin). Par-dessus le pantalon, braguette grande ouverte cachée par une haute ceinture de grossesse en tissu, je portais un vêtement large et assez long.

Les vêtements amples sont nos alliés pour ne pas comprimer le ventre et se sentir à l’aise dans nos mouvements. J’ai aussi adoré porter les chaussettes et collants de contention pour aider à la circulation du sang dans les jambes, que ce soit les jours où je restais au bureau comme les jours où j’étais en reportage.

Comment s'habiller enceinte sans se ruiner - jedeviensecolo.fr

2 / Le seconde-main

Durant le 4e mois, j’ai commencé les achats de seconde-main pour élargir les possibilités pour m’habiller. J’ai d’abord misé sur deux robes en lin oversize assez épaisses que j’ai beaucoup portées au printemps, ainsi qu’une chemise homme assez ample et longue que j’ai beaucoup mise par dessus mon jean et la ceinture de grossesse.

Durant le 6e mois (juin), les très fortes chaleurs sont arrivées et m’ont obligée à trouver des vêtements plus légers ! Je suis donc allée en ville faire le tour des boutiques de fringues d’occasion pour tenter de trouver mon bonheur. Je voulais des robes fines et légères, de préférences en matière naturelle pour que la peau respire tout l’été. J’ai trouvé 3 robes dans une petite boutique sans enseigne de la rue de la Daurade, pour un total de 35 € ! J’en ai trouvé d’autres à Bordeaux, dans une boutique de vêtements vintage américains, les prix étaient plutôt à 30€ la robe (photos 3, 4 et 5 ci-dessous).

Ce sont ces robes achetées d’occasion que j’ai le plus porté durant tout l’été. Je les ai prises 3 ou 4 tailles au-dessus de ma taille normale et je pense que je pourrai encore les mettre l’été prochain.

Si vous n’avez pas de boutique sympa près de chez vous pour acheter de seconde-main, n’oubliez pas que vous pouvez aller sur le site et application Vinted, où vous trouverez aussi des vêtements de grossesse que d’autres femmes revendent. J’ai failli acheter un pantalon de grossesse mais je n’ai pas osé car j’avais peur qu’il ne m’aille pas, et finalement je suis beaucoup mieux en robe durant l’été.

3 / Les dons et prêts des amies et de la famille

Vous avez certainement autour de vous des amies, des cousines, une soeur ou des amies des amies… Bref, des femmes super sympas qui voudront vous donner ou prêter leurs anciens vêtements de grossesse qui dorment dans un placard. J’ai eu cette chance et cela m’a permis d’avoir une ceinture de grossesse et un pantalon pyjama de grossesse gratuitement.

J’ai aussi une amie qui m’a prêté des t-shirts d’allaitement et deux pantalons de grossesse !

4 / La location de vêtement

La découverte du siècle pour moi! Le saviez-vous? Enceinte ou pas, nous pouvons louer des vêtements sur internet! Ce concept fonctionne très bien aux États-Unis mais met encore un peu de temps à prendre en France. Il y a notamment eu le site Tale Me qui a fonctionné un temps avant de fermé, d’être racheté et de rouvrir.

Côté location pour des vêtements de grossesse, il existe Mon lou et moi. J’ai la chance de tester gratuitement ce service de location durant mon dernier trimestre de grossesse (juillet-septembre) et de pouvoir vous partager mon retour sur expérience. Marion, la fondatrice de Mon lou et moi, a choisi de ne travailler qu’avec des marques responsables, françaises, que ce soit pour habiller les futures mamans comme les enfants (vous pouvez aussi louer des vêtements pour bébés et enfants).

Mon expérience de Mon lou et moi

Comment ça marche ? On se crée un compte sur le site, on choisit un abonnement de 3 mois ou de 6 mois. Puis on sélectionne les articles que l’on veut louer. Chaque article est loué pour un mois minimum. Vous pouvez les renvoyer à la fin du mois et en commander d’autres à la place, ou le même dans une plus grande taille.

Combien ça coûte ? L’abonnement 3 mois vous permet de louer des vêtements de grossesse à 20€ chacun par mois. L’abonnement 6 mois ramène le prix à 15€ par vêtement par mois. Tous les frais de ports sont gratuits.

Mon expérience. Mon lou et moi ne propose pour les femmes enceintes que des vêtements de la marque Pomkin, qui sont d’une très belle qualité. J’ai loué plusieurs robes pour l’été (je préfère porter des robes plutôt que des jupes mais on trouve aussi des jupes, des hauts et des pantalons sur le site) qui ont chacune beaucoup plu. J’ai particulièrement aimé porter deux robes longues que je trouve très belles, très classes, le genre de robe que je ne me serais pas acheté mais qui pourtant m’allait très bien. C’était encore plus plaisant de porter un beau vêtement en étant enceinte.

Cependant, toutes les robes que j’avais, même celles qui arrivaient au-dessus du genou, étaient assez épaisses et donc assez chaudes pour passer l’été caniculaire que nous avons eu (en particulier en juillet).

Les vêtements en location sur Mon lou et moi

5 / Des vêtements neufs mais évolutifs

Si vous désirez investir dans un vêtement neuf pour votre grossesse, je vous conseille de vous orienter vers des pièces évolutives qui pourront encore vous aller après l’accouchement.

J’ai découvert la jeune marque française La Pièce qui coud à Paris des vêtements sur-mesure et m’a gentiment offert son modèle de robe portefeuille (photo ci-dessous), facile à porter en étant enceinte et même lors de l’allaitement grâce à un bandeau de tissu qui protège les seins des regards extérieurs.

Les articles sont réalisés avec des chutes de tissu (cette robe est en 100% coton) issues de maisons de haute couture, dans une démarche zéro-déchet. Étant donné sa coupe portefeuille, je pense qu’elle continuera à m’aller une fois mon ventre revenu à sa taille normale.

 

Par ailleurs, la marque française Joli Bump propose des vêtements évolutifs pour pendant et après la grossesse grâce à des coupes oversize. Les matières sont belles, naturelles et certifiées Oeko Tex ; la fabrication est européenne.

Enfin, les robes que j’ai portées de la marque Pomkin qui sont en location sur Mon Lou et moi sont conçues pour aller aux femmes enceintes et allaitantes mais peuvent également convenir hors de la grossesse.

Comment s'habiller enceinte sans se ruiner - jedeviensecolo.fr

N'hésitez pas à compléter cet article en partageant vos propres conseils dans les commentaires!


Lucie Paimblanc

Blogueuse engagée et gourmande. Journaliste touche-à-tout. Auteure de ce blog bienveillant qui t'aide à devenir écolo et réduire tes déchets sans douleur.

Cela pourrait vous intéresser

Privacy Preference Center