Une femme en France a eu l’idée formidable de transformer un déchet de l’industrie automobile en sacs, bagages et petite maroquinerie. Le pari était osé, d’autant qu’au lancement de la marque Entre 2 Rétros en 2011, l’écologie n’avait pas autant le vent en poupe qu’aujourd’hui. Charmer les clients avec du tissu auto recyclé n’était pas gagné d’avance. Rencontre avec une cheffe d’entreprise visionnaire et courageuse : Virginie Nantas.

Article rédigé en partenariat avec Entre 2 Rétros. Le sac à dos Eugène et le sac cabine Giovana m’ont été offerts dans le cadre de ce partenariat.

Une mode durable, un impact environnemental réduit

« J’achète du stock de tissu automobile -le dernier, c’était il y a 2 ans-, puis commence un exercice de style inversé par rapport à une marque classique de mode. Avec ma styliste, nous partons de la matière et des quantités existantes, on associe les tissus avec les différentes couleurs de cuir que l’on a. Les modèles de nos sacs restent, et se renouvellent ainsi au gré des ruptures de stock de tissu, une à deux fois par an. »

Entre 2 Rétros combine durabilité, style et upcycling (ou « surcyclage » en français, l’upcycling consiste à détourner de son usage premier un objet destiné à la poubelle afin de lui donner une seconde vie plus belle). J’aime cette marque pour ses engagements écoresponsables, la qualité des produits et la sincérité de l’entrepreneure qui a tout construit sur une idée inattendue.

Mon sac Eugène est pratique en toute situation

Très léger, ce sac est aussi pratique.
Pour porter le pique-nique.
Sac à dos Entre 2 Rétros : du tissu auto sauvé de la poubelle !
Pour transporter mon ordi. Photo d'Anaelle @larevolutiondestortues

Au dernier étage du Printemps Haussmann à Paris, je retrouve Virginie Nantas. Enfin je mets un visage cette voix souriante et dynamique que j’ai connue par téléphone ! Virginie m’a contactée la première fois en 2018 alors que je cherchais un sac à dos écolo pour transporter mon ordinateur portable (15 pouces) à vélo.

Alors que mes recherches ne donnaient rien de concluant, voilà que je tombe sur la seule femme qui offre une seconde vie au déchets textiles issus de l’industrie automobile ! J’ai eu beau chercher, la quantité de déchets textiles produite par cette même industrie reste une donnée inconnue, de même que la manière dont elle traite ces déchets.

« Mon défi : rendre le tissu automobile mode et durable »

Entre 2 Rétros, fondé par Virginie Nantas, réinvente une vie pour les tissus auto destinés à la déchèterie
Virginie Nantas a fondé Entre 2 Rétros en 2011.

Mon shopping Entre 2 Rétros

Sac cabine Giovana
Sac à dos Eugène
Sac à ordi 15 pouces Michèle

Une fabrication méditerranéenne

« Je source ma matière première chez un revendeur français, indique Virginie Nantas. L’industrie automobile jette ou broie une grande quantité de tissus qu’elle ne valorise pas lorsque le modèle de voiture n’est plus produit, ou en cas de défaut de fabrication, par exemple. » Pourtant, ces tissus techniques en polyester sont très résistants, faciles à laver et particulièrement légers.

Avec Entre 2 Rétros, Virginie Nantas a pu donner corps à son envie d’entreprendre tout en laissant parler sa fibre écolo. « Mon défi avec cette marque est de rendre le tissu automobile à la fois mode et durable ».

La tentative du Made in France

Lorsqu’elle lance en 2011 une première mini collection Entre 2 Rétros, Virginie Nantas voulait « faire fabriquer en France. Alors, j’ai fait faire des prototypes mais c’était très cher et pour des quantités minimales par couleurs qui étaient bien au-delà de mes moyens. Je n’avais pas d’investisseur, tout reposait au départ sur mes propres économies ».

« Après cette collection de lancement, j’ai su que je ne pouvais pas durablement faire fabriquer en France. Je me suis tournée vers le Maroc où j’ai des attaches familiales puisque mes parents y vivent, et ma grand-mère y était déjà avant eux. Une amie m’a recommandé un petit atelier de 50 personnes tenu par une femme qui partage les mêmes valeurs d’éthique et de durabilité que moi, et cela fait 8 ans que nous travaillons main dans la main. Je suis heureuse de lui rester fidèle, cela fait partie de mes engagements personnels en tant qu’entrepreneure. »

Sac à dos Entre 2 Rétros : du tissu auto sauvé de la poubelle !
Les ceintures de sécurité sont transformées en anses de sac ! Photo d'Anaelle @larevolutiondestortues

Outre le tissu automobile recyclé, Entre 2 Rétros utilise principalement du cuir. « Au début, j’achetais aussi des chutes de cuir, mais pour pouvoir produire plusieurs modèles similaires, j’ai dû passer à des peaux entières, explique Virginie. Les ceintures de sécurité sont des lots que me vend un constructeur français, les zip sont fabriqués en France et les petits accessoires viennent d’Italie. Je fais en sorte de rester un maximum local ».

Entre 2 Rétros a creusé sa niche avec des accessoires de mode unisexes et indémodables qui ne passent pas inaperçus. On retrouve les produits dans une soixantaine de boutiques en France, sur leur boutique en ligne et des sites de revente comme Dream Act ou La Redoute.

Mon sac cabine Giovana est idéal pour voyager léger

Trio de photos par Chrystelle Gaucher, Wait & Sea.

Sac Giovana, en tissu auto upcyclé, par Entre 2 Rétros
Photo de Chrystelle @waitandsea

Chronologie d'Entre 2 Rétros

2011 : mini-collection de lancement 100% upcyclée et made in France

2011 : salon Maison et objets à Paris

2013 : bénéficie du soutien de l’association Au-delà du Cuir et développe l’entreprise

2014 : lance la personnalisation pour les entreprises

2017 : plus de 100 points de vente France, étranger et en ligne

2019 : objectif levée de fonds.

J'espère que cette découverte vous ravit autant que moi !

Partagez vos impressions en commentaires


Lucie Paimblanc

Blogueuse engagée et gourmande. Journaliste touche-à-tout. Auteure de ce blog bienveillant qui t'aide à devenir écolo et réduire tes déchets sans douleur.

Cela pourrait vous intéresser

Privacy Preference Center