Chez les zéro déchet (Hi five!, si tu te sens concerné!), on n’est pas sectaire mais y’a quand-même un truc qu’on n’aime pas: le jetable – Bouuuuuh!!!! – Le roi du jetable dans nos foyers, c’est ce bondiouss d’essuie-tout. Serviteur dévoué, il passe sa vie à essuyer la nappe cirée de la cuisine, la bave de bébé, les taches sur le parquet, à absorber le gras des frites, des chips, et il va parfois jusqu’à remplacer le mouchoir. Comment est-il remercié? En se voyant jeté à la poubelle ou dans le composteur. Allons, allons, on peut mieux faire, très chers! Une, deux, une, deux! Ensemble, nous allons trouver des solutions!

Bienvenue au Club des Addicts-de-l’essuie-tout-Anonymes (ADETA). Le paragraphe suivant va te donner une liste de solutions pour te ne plus jamais avoir besoin d’acheter de l’essuie-tout jetable.

Les substituts à l’essuie-tout

  • A table, tu le remplaces par une serviette. Pas de serviette en papier, ça ne marche pas! Comme dans les grands restaurants, on offre à ses invités des serviettes en tissu. Et s’ils viennent souvent manger à la maison, mets-leur de côté pour ne pas la laver après chaque repas.
  • Pour absorber le gras des frites, utilise un vieux torchon auquel tu ne tiens pas spécialement. Lave-le et réutilise-le rien que pour ces opérations « friture maison ».
  • Quand il faut se moucher, rien de tel qu’un vrai mouchoir en tissu. Tu peux t’en fabriquer en découpant de vieux vêtements. Ranges-les dans des boîtes ou des bocaux à des endroits stratégiques de la maison (peut-être dans la salle de bain et dans la salle-à-manger?). Quand on est malade, le mouchoir doit être lavé à 60°C, sinon tu peux le mettre avec le reste du linge, à 30°C.
  • La tache sur le parquet ou sur le carrelage se nettoiera super bien avec une éponge et de l’huile de coude, voire du savon de Marseille si elle est coriace!
  • La caisse du chat, c’est cracra. Alors rien de tel qu’un gant non jetable et un chiffon ou un vieux gant de toilette pour y passer un coup d’eau de temps en temps.
  • Pour les artistes, un buvard ou un torchon peuvent absorber l’eau du pinceau.
  • Les chiffons à microfibres sont pratiques pour essuyer le plan de travail de la cuisine et nettoyer les vitres sans laisser de trace.
  • Si toutefois je fais « des écarts », comme dirait Jean-Michel Cohen (nutritionniste), je jète mes morceaux d’essuie-tout au composteur.

Je pense avoir fait le tour de mes anciennes utilisations de l’essuie-tout et les manières avec lesquelles je l’ai remplacé.

Si toi aussi tu as de super astuces pour ne plus avoir besoin d’essuie-tout, laisse-les en commentaires!