D’où vient le bonheur ? Comment peut-on créer plus de bonheur pour soi ? L’une des clés est à mes yeux dans la « gestion » de nos pensées. Autrement dit, choisir des pensées intentionnelles qui nous portent et se débrancher aussi souvent que possible de sa radio intérieure qui tourne sans nous demander notre avis et se branche bien trop souvent sur des fréquences négatives. Je développe avec vous le concept dans cet article.

Pensées automatiques vs pensées choisies

Que choisissez-vous de penser de votre travail ? De votre relation amoureuse ? Du comportement de vos enfants ? Du couvre-feu ? De la fonte des glaciers ? De votre dernier repas ?

Plus de 66 000 pensées affluent chaque jour dans notre cerveau, c’est colossal ! Pour évite la surchauffe, notre ordinateur intelligent fonctionne au maximum en mode automatique. Pour ce faire, il crée des raccourcis entre les circonstances que l’on vit (événements, paroles entendues, personnes rencontrées, etc.) et ce qu’il veut en penser pour nous maintenir hors de danger. Cette méthode permet à votre cerveau de vous offrir une perception rassurante et subjective de la réalité qui vous entoure, de créer votre jugement, votre vérité. C’est un fonctionnement totalement normal et nécessaire à votre survie, car sans perception subjective du monde qui vous entoure, comment pourriez-vous faire des choix ?

La plupart de nos pensées arrivent donc automatiquement, sans les avoir sollicitées ni contrôlées : ce sont des pensées par défaut. Elles reflètent nos habitudes, nos croyances, nos peurs, nos biais cognitifs et nous permettent de ressentir des émotions induites par ces pensées, et de choisir quelles actions prendre.

Ce que je porte en photos :

Découvrir Bleu tango, la mode éco-responsable

Et le bonheur, là-dedans ?

Le bonheur consiste parfois à s’extraire du mode automatique pour passer au mode conscient, dans lequel les pensées qu’on se raconte sont des choix délibérés.

Vous pouvez toujours penser différemment de ce que vous propose votre cerveau. Vous pouvez revenir aux commandes de votre vie en choisissant de penser ce qui vous rendra heureuse à cet instant. Une pratique qui m’aide beaucoup dans ce sens est la présence consciente au moment que je vis. J’inscris dans ma mémoire des mots et des images positives que j’associe à ce moment, aussi banal soit-il.

Parfois, il s’agit d’un moment de grande joie dont je veux inscrire l’émotion durablement dans ma mémoire, comme les premières fois de ma fille, ou le rayon de soleil qui touche ma peau en plein milieu de l’hiver. D’autres fois, il s’agit de moments que mes pensées automatiques jugent désagréables, alors je cherche à créer des pensées positives qui me permettent de transformer mon ressenti du moment présent.

Je me force à quitter le mode automatique et choisis d’accepter l’inconfort des émotions que je vis en m’efforçant de penser que c’est pas si mal comme situation.

Quelle pensée avez-vous eue aujourd’hui que vous aimeriez remplacer par une pensée porteuse de bien-être ?