Fin mai, j’ai découvert qu’il existe encore des poteries artisanales françaises qui fournissent nos magasins de jardinage, dont une qui est à une heure de chez moi. Merci Raymond, un collectif de végétalisation des espaces urbains qui réalise des vidéos pour Jardiland m’a invitée, ainsi que Morgane, à venir découvrir le travail et le savoir-faire des Poteries d’Albi lors de leur journée de tournage.

L’histoire de cette institution albigeoise

Briqueterie et tuilerie depuis 1891, l’entreprise a participé à la construction de la magnifique ville d’Albi. A l’origine, la briqueterie était installée à Lescure d’Albi, et c’est la quatrième génération de la famille qui a ouvert la Poterie Bergeal en 1962, en centre-ville d’Albi. Elle sera rebaptisée « Poterie d’Albi » par Elisabeth et Bernard Camillo, la génération suivante, qui se démarquera par ses émaux colorés. En 1997, leur fille Lore Camillo ouvre la poterie « Clair de Terre », qui sera unie à la Poterie d’Albi en 2015 sous le nom « Les Poteries d’Albi ».

Une journée aux Poteries d’Albi

Lore a été très chaleureuse et particulièrement accueillante avec nous, nous faisant découvrir avec une passion débordante le travail de tous ses artisans. On sent une ambiance familiale dans leurs relations, ça fait chaud au coeur. Les parents de Lore déjà avaient une équipe métissée, composée d’artisans originaires de différents pays d’Europe. Aujourd’hui, Lore accueille des personnes qui arrivent de bien plus loin, dont un potier syrien venu se réfugier à Albi avec sa famille, et tout son savoir-faire artisanal. Dans la poterie, chacun a sa tâche pour progresser plus rapidement et avec précision. Les tourneurs façonnent entre 70 et 120 pièces par jour ! Les collections changent chaque année, Lore nous a d’ailleurs montré des futurs modèles de pots. En tout, Les Poteries d’Albi sortent 127 formes de pots, déclinées dans une trentaine de couleurs, soit 800 modèles. C’est énorme ! J’ai passé la journée à mitrailler dans la poterie, la lumière était si belle ! Avant de partir, j’ai pu mettre les mains à la terre et, guidée par Marie, j’ai tourné une sorte de vase qui a pris une curieuse forme en se renversant sur le plateau… Les sensations lors du tournage sont incroyables ! La douceur de la terre humide sous la peau et la concentration dont il faut faire preuve pour réussir sa pièce sont extrêmement relaxantes. Vous pouvez visiter les Poteries d’Albi lors des journées du patrimoine et vous rendre en semaine à la boutique pour découvrir l’ensemble des modèles qu’ils créent.

 

J’espère vous faire voyager à travers ces photos

Vous aimez cet article? Dites-le dans les commentaires!


Lucie Paimblanc

Blogueuse engagée et gourmande. Journaliste touche-à-tout. Auteure de ce blog bienveillant qui t'aide à devenir écolo et réduire tes déchets sans douleur.

Cela pourrait vous intéresser

Privacy Preference Center