Profession influenceur : l’état d’esprit de la réussite

Savais-tu qu’en business, 80% de tes résultats proviennent de ton état d’esprit et 20% des actions que tu entreprends ? (C’est la fameuses règle de Pareto qui fait ici ses preuves.) En même temps c’est normal : nos actions découlent toujours de notre état d’esprit, de ce qu’on se raconte à propos de nous, du monde, de la manière dont les choses se font et donc de comment tu peux ou pas réussir à gagner ta vie avec ton business. Autrement dit, on peut dire sans trop de surprise que ton état d’esprit crée ta réussite.

Ton besoin : un état d'esprit calibré pour la réussite

C’est pour ça que je ne pouvais pas créer une formation qui t’apprend à signer des partenariats rémunérés sans aborder de ce fameux état d’esprit. Même si le discours de vente et la stratégie sont super importants pour parvenir à ton objectif, ce qui fait la différence entre celle qui signe des partenariats rémunérés régulièrement et qui n’a aucun problème à augmenter ses tarifs, et celle qui ne signe rien, c’est leur état d’esprit.

➡️ Un état d’esprit pro-fe-ssio-nnel conditionné pour le succès, un état d’esprit qui ne laisse pas de place au doute, un état d’esprit qui prend les refus comme des apprentissages.

Les bonnes questions à te poser

➡️ À quel point es-tu convaincue que tu es une professionnelle dans ton secteur ?

➡️ À quel point peux-tu démontrer à ton potentiel client que tu es une professionnelle ? Sur quelles preuves reposent tes propos ?

➡️ Que ferait une pro dans cette situation de négociation ?

 

Tu n’es pas sûre d’avoir les réponses ? Dans la formation Négocier & Signer, tu as accès à ces informations clés pour apprendre à quitter le costume de bénévole de la création de contenus à celui de professionnelle.

La formation comprend notamment :

– De bénévole à professionnelle : comment changer d’état d’esprit

– Tes besoins administratifs pour passer en mode professionnelle

– Comprendre ce que les marques attendent d’un partenariat rémunéré

– Un exercice de brainstorming avant une négociation

– Comment répondre à une demande de partenariat rémunéré par une proposition irrésistible, et la structure paragraphe par paragraphe à utiliser pour écrire des emails pros et convaincants

– 2 exemples d’emails que j’ai produits et qui m’ont permis de vendre

– Comment transformer une proposition d’envoi de produit en un partenariat rémunéré + un exemple concret d’email sur lequel vous appuyer pour rédiger le vôtre.

– Mes derniers précieux conseils pour passer à l’action en toute confiance 💪

sommaire de la formation négocier et signer des partenariats d'influence

Si tu veux rapidement sortir de tes schémas mentaux qui t’empêchent de passer à l’action et de servir ton projet sur le long terme, tu peux t’offrir cette formation pour seulement 149 €, la lire en 2 heures et la mettre en action directement après. Tu me diras en combien de temps tu as vu les premiers résultats !

Sache que je l’ai mise à 149 € pour une très bonne raison : t’obliger à croire en toi à un niveau que j’appelle minimum, car je connais des créatrices de contenu qui ont bossé dur pour des partenariats d’influence rémunérés 50 €. Et ça c’est NO WAY, tu es perdante à ce prix là et tu envoies les mauvais signaux au marché. Je ne veux pas que tu signes pour moins de 150 € (sinon reste en gratuit) et je préfère pour toi que tu passes rapidement à plus.

On fait les calculs ?

En un seul partenariat tu te rembourses cet investissement dans ton entreprise. Ou peut-être même que tu te rembourseras ET que tu gagnes une marge 😉 Tu es la seule à avoir les cartes en mains pour connaître ta valeur et déterminer tes tarifs. Question d’état d’esprit.

Voilà, je crois que la boucle est bouclée. Ça me tenait à coeur de parler de ce point hyper important de l’entrepreneuriat avec toi. Si important qu’il est au coeur de mon accompagnement en mentorat et, tu l’as compris, de cette formation.

Je te souhaite de croire suffisamment en toi pour choisir de questionner chaque jour tes croyances limitantes et de passer à l’action même si tu as peur.

Prends soin de toi,

Lucie