L’arrivée du printemps me guide parfois jusqu’en bord de ru pour une odorante cueillette d’ail des ours. Quelques semaines plus tard, je pars sur les petites routes de villages à la recherche de fleurs de robinier faux acacia, et de sureau. Le sureau noir est plus connu pour ses fruits que l’on transforme en gelée, sirop, ou confiture, pourtant, ses fleurs sont divinement parfumées. Je les préfère à celles du faux acacia pour cette recette de beignets tirée du fabuleux livre L’appel gourmand de la forêt, de Linda Louis.

Beignets de fleurs : la recette

Ingrédients pour 8 personnes

  • 2 oeufs
  • 50 g de sucre de canne blond
  • 200 g de farine de blé
  • 125 ml de lait d'amande
  • 125 ml de bière blonde
  • 1 pincée de sel
  • de l'huile de friture
  • 20 corymbes de fleurs

Prévoir :

  • 1 wok ou casserole à frire
  • 1 grand plat
  • 1 torchon propre pour éponger l'huile
recette de beignets de fleurs d'acacia - jedeviensecolo.fr

Corymbes de sureau noir :

recette de beignets de fleurs d'acacia - jedeviensecolo.fr

L'essentiel de la cueillette

Nous partons en cueillette avec un petit sécateur et un sac en coton, ou un petit panier à fond plat, si vous avez. N’oubliez pas la gourde d’eau, surtout s’il fait bien chaud, et prévoyez de cuire vos beignets dans les heures suivantes car les fleurs flétrissent très rapidement.

J’aime également prendre avec moi le livre de Linda Louis, L’appel gourmand de la forêt, pour lire tout ce qu’il y a à savoir sur les arbres et plantes aux fruits, fleurs ou tiges comestibles. Le livre est magnifique, illustré des photos de l’auteure qui classe les espèces par saison, les présente au travers d’une carte d’identité, avant de nous donner des recettes fameuses.

Acheter L'appel gourmand de la forêt

Fleurs de robinier (faux acacia) et de sureau noir :

recette de beignets de fleurs d'acacia - jedeviensecolo.fr

Préparation des beignets de fleurs

  1. Casser les oeufs en séparant les blancs des jaunes : mettre les jaunes dans un saladier et les blancs dans un grand bol.
  2. Ajouter le sucre aux jaunes d’oeufs, battre jusqu’à blanchir le mélange.
  3. Verser progressivement la farine, le lait d’amande et la bière blonde, en alternant les ingrédients et tout en mélangeant.
  4. Monter les blancs en neige auxquels on a ajouté une pincée de sel.
  5. Incorporer les blancs à la pâte à l’aide d’une spatule.
  6. Laisser reposer 30 mn à température ambiante.
  7. Secouer les corymbes (les fleurs) en les attrapant par la tige principale, la tête en bas, pour en faire sortir les insectes qui pourraient s’y trouver.
  8. Mettre l’huile à friture à chauffer à couvert dans un wok ou une casserole.
  9. Plonger les fleurs dans la pâte à beignet, bien les égoutter -pour obtenir un beignet fin- avant de les mettre dans l’huile chaude.
  10. Vérifier la cuisson : les beignets sont bien dorés lorsqu’ils sont cuits.
  11. Les égoutter à l’aide d’une spatule à trous, au-dessus de la casserole, avant de les étaler sur un torchon propre, lui-même posé sur une assiette ou un grand plat. Bien éponger l’huile en trop avant de mettre dans le plat de service.

Pour servir :

Saupoudrer une pincée de sucre bond sur les beignets et déguster tiède !

L’huile bout lors de la cuisson, vous pouvez laisser le plat à couvert et vérifier régulièrement en retournant les beignets dans la casserole.

Astuce zéro déchet :

J’ai remplacé le papier absorbant jetable par un torchon propre, que j’ai lavé derrière à 90°C.

Ne pas consommer les principales tiges des fleurs.

Quelles fleurs préférez-vous faire en beignet ?


Lucie Paimblanc

Blogueuse engagée et gourmande. Journaliste touche-à-tout. Auteure de ce blog bienveillant qui t'aide à devenir écolo et réduire tes déchets sans douleur.

Cela pourrait vous intéresser