J’aurais pu ajouter « Première édition » au titre car je ne me fais pas trop d’illusion sur l’aspect de ma peau à moyen terme (snif). Je galère tellement à l’entretenir, son mauvais aspect me déprime un peu…Allez savoir pourquoi, j’ai passé des années d’adolescence sans trop avoir à me plaindre. J’avais un bouton de temps en temps et je les combattais efficacement avec de l’Effaclar, une crème prescrite par mon médecin généraliste. Mais à 25 ou 26 ans, j’ai commencé à voir de plus en plus de boutons se taper l’incrust’ sur mon visage. Non contents d’apparaître, de croitre et de s’installer dans la durée, ils laissent toujours des traces rouges comme pour qu’on n’oublie pas leur passage. En moyenne, ces cicatrices disparaissent après deux mois, sauf qu’entre temps, le bouton est réapparu et des voisins sont arrivés.

Bref, ma peau est dans une mauvaise passe, mais j’aimerais bien arriver à la tirer de là!

Je vais vous présenter ce que je fais en ce moment pour l’aider et je compte sur vous pour m’aiguiller vers des méthodes ou des produits auxquels je n’ai pas pensé. J’ai d’abord tenté le naturel avec des huiles végétales et des huiles essentielles, mais dernièrement, je viens de succomber aux crèmes toutes faites (Placentor végétal et Avène) emballé dans des tubes plastiques… Merci d’avance pour votre aide!

Nettoyage de ma peau :

  • Coachée par ma bonne amie au teint de déesse, je prends dorénavant grand soin de nettoyer ma peau en profondeur. Le soir, je me démaquille avec un savon à froid au charbon activé. Je frotte mes yeux avec de l’huile de coco pour parvenir à ôter le mascara grâce à un carré démaquillant. Si besoin, je remets un coup de savon et je rince à l’eau pour qu’il ne reste plus rien.
  • Tous les deux jours, je me frotte la peau du visage avec un gant sec dont j’ignore le nom mais qui a une texture proche de la pierre ponce. Cela laisse la peau très lisse, aide à la circulation du sang et stimule la fonction émonctorielle de la peau. Contrairement à ce que l’on peut penser, ce brossage à sec n’agresse pas la peau mais l’aide vraiment. Je vous conseille à ce propos l’article très bien fait de Julie, sur son blog Friendly Beauty.

IMG_7686

Les soins du soirs :

  • Sur visage démaquillé, propre et sec, j’applique de l’huile essentielle de tea tree pure sur les joue, le nez et le menton (soit les zones concernées). Attention : je me suis faite avoir au début avec le tea tree. Si vous en mettez trop près des yeux, la peau est irritée et gonfle. Il ne faut l’appliquer que là où vous sentez vos os, donc ni en-dessous des sourcils ni au niveau des cernes ou des poches sous les yeux. J’ai aussi remarqué que si je dilue cette huile essentielle dans une huile végétale, je noie son action, tandis qu’utilisée pure, elle est vraiment efficace pour stopper la croissance du bouton.
  • Quelques minutes plus tard, quand l’HE a été absorbée, j’applique une crème dépigmentante anti-taches de chez Placentor Végétal (découvert dans ma parapharmacie), qui est photosensibilisante et ne peut donc être utilisée le matin. Je la mets uniquement sur les joues, le nez et le menton (où j’ai des taches).

Les soins du matin :

  • Même application d’huile essentielle de tea tree que le soir.
  • Quand l’huile a été absorbée, je met une crème Avène contre les rougeurs et qui contient un SPF 20. Avant, j’utilisais de l’huile de jojoba mais comme dit, je trouve que ça inhibe trop les actions de l’HE de tea tree et par ailleurs, j’ai une peau qui a tendance à rougir, même sans parler de boutons.

Je teste cette routine depuis trop peu de temps (deux semaines, environ) pour voir des changements dus aux deux crèmes que j’utilise, mais l’huile essentielle de tea tree fonctionne plutôt bien. Si vous avez des soins naturels, sans emballages plastiques ou à réaliser par soi-même, dites-le moi, s’il-vous-plaît! J’ai longtemps hésité à acheter des crèmes mais quand je voyais ma peau qui allait de mal en pis, j’ai un peu pété un cable, et j’ai succombé à ce qui m’a paru être des solutions de facilité.

Vos retours d’expérience et recommandations sont les bienvenus ❤


Lucie Paimblanc

Blogueuse engagée et gourmande. Journaliste touche-à-tout. Auteure de ce blog bienveillant qui t'aide à devenir écolo et réduire tes déchets sans douleur.

Cela pourrait vous intéresser

Privacy Preference Center