J’ai reçu mon second numéro de l’abonnement découverte au magazine des amoureux de la nature, La Salamandre (je vous en parlais pour la première fois ici). J’ai cette fois encore adoré me plonger dans ce magazine si bien écrit et illustré qui est une mine d’informations. Ces découvertes que je fais sur la nature, le fonctionnement de la faune et de la flore me fascinent. J’aimerais vous transmettre ce goût pour la nature en partageant avec vous quelques anecdotes prélevées dans ce numéro 240.

Utilisez le code promotionnel BLOG17 pour recevoir un numéro supplémentaire lors de la souscription de votre abonnement à La Salamandre.

Trois infos tirées de cette Salamandre, à partager pour briller en société :

L’initiative à soutenir :
Le Centre de sauvegarde de la LPO d’Auvergne (à Clermont-Ferrand) souhaite s’équiper d’une imprimante 3D pour produire des attelles en amidon de maïs (biodégradables) à destination des oiseaux aux ailes abîmées. Comme une même attelle est lavable, réutilisable et convient à différentes espèces d’oiseaux, cet investissement de 7500 € permettra aux soigneurs de produire plusieurs attelles -à moins d’1 € pièce- en amont afin de pouvoir les utiliser dès la réception d’un oiseau blessé. Une petite révolution car le matériel de soin spécifique à la faune sauvage n’existe pas ou est beaucoup trop cher. Mais pour que le projet aboutisse, le centre LPO d’Auvergne a lancé un appel aux dons sur cette plateforme.
A retrouver dans l’article « L’impression 3D au secours des oiseaux », par Nathan Horrenberger, en pages 16-17.

Brève de bord de mare :
La pollution sonore accentue la production d’hormones du stress chez les rainettes vertes, ce qui entraîne une décoloration des sacs vocaux des mâles. Or, c’est justement à la beauté de cette poche masculine qui se gonfle et prend une couleur orangée que la femelle jugera et sélectionnera celui qui sera pour elle le meilleur prétendant.
La conséquence à ce phénomène apparu en réponse à une activité humaine est à retrouver en page 20. 

L’anecdote rigolote :
Les oiseaux passent 10% de leur temps à entretenir leurs plumes, lors de longues toilettes quotidiennes. On disait des chats mais visiblement, ils ne sont pas les seuls !
A retrouver dans l’article « Fini les pannes sèches », de David Melbeck, en pages 60-61.

Propageons l’amour de la nature

Avant de vous quitter, je tenais à vous signaler la dernière idée de La Salamandre : nous donner à semer autour de nous des envies de nature. Sur le site dédié enviesdenature.net, vous pourrez écouter le message du fondateur de cette association à but non lucratif et télécharger des fonds d’écran, des bannières Facebook, etc., afin de diffuser autour de vous la beauté de la nature. C’est en l’aimant, en se reconnectant à elle, que viendra l’envie de la protéger.

Vulpes vulpes, renard roux

Quel est votre lien avec la nature ?
Avez-vous envie de la découvrir plus en profondeur ?


Lucie Paimblanc

Blogueuse engagée et gourmande. Journaliste touche-à-tout. Auteure de ce blog bienveillant qui t'aide à devenir écolo et réduire tes déchets sans douleur.

Privacy Preference Center