Une nuit à l’hôtel, un instant d’inattention et paf! ça fait des choca-déchets… Pour être à même de rassembler en 5 minutes mon nécessaire à « découcher », je me suis constitué un kit minimaliste de survie de la reporter écolo. Et bien sûr, j’en partage le contenu avec vous (eh oui, c’est ça les amies!).

Gobelets plastique : les chiffres qui font froid dans le dos

Dès le 1er janvier 2020, les gobelets en plastique seront interdits à la vente, remplacés par des gobelets jetables composés de matières biodégradables. Les gobelets en plastique sont des incontournables de la plupart des hôtels qui en mettent à disposition de leurs clients dans des emballages en plastique.

D’après le site Planetoscope, « en France et chaque année, 2 milliards de gobelets jetables sont utilisés après avoir simplement servi à boire de l’eau. Cela correspond à 63 gobelets par seconde. »

Si l’on inclut tous les gobelets et pas uniquement ceux qui ont servi à boire de l’eau, le chiffre s’élève à 4 milliards de gobelets par an, soit 126 gobelets par seconde, ou 32 000 tonnes de déchets plastique par an.

Mon kit zéro déchet de survie pour une nuit à l'hôtel - jedeviensecolo.fr

Mon kit minimaliste et écolo pour passer la nuit à l'hôtel

Mon kit zéro déchet de survie pour une nuit à l'hôtel - jedeviensecolo.fr
  1. Une boîte en fer qui contient un savon et un shampoing solides
  2. Un mouchoir en tissu
  3. Ma brosse à dents rangée dans une pochette en tissu
  4. Un petit flacon d'huile végétale
  5. Un coton lavable pour démaquillage des yeux
  6. Un mascara
  7. Un petit pot de beurre de karité
  8. Un peigne en corne (Thomas Loirac, fabrication française)
  9. Un pyjama
  10. Une paire de chaussettes qui tiennent chaud
  11. Un change (sous-vêtement)
  12. Un bouquin pour m'aider à dormir
  13. Un carnet vide-tête
  14. Un stylo
  15. Une gourde isotherme
  16. Un sac à vrac
  17. Une petite serviette de table en tissu.

Quelques infos sur mon kit

Je ne l’ai pas fait breveté, vous avez donc le droit de vous emparer de ce kit ! 😉

Toute la partie hygiène et vêtements tient dans un petit sac en tissu que je range dans un tote bag avec le livre, mon carnet, etc. La gourde me suit partout dans mes déplacements, en particulier en voiture où il est nécessaire de bien s’hydrater pour ne pas terminer la journée avec un mal de tête.

Je range ma serviette de table dans un petit sac à vrac que je mets dans mon sac à main. Elle est super pratique pour ne pas utiliser les grandes serviettes en tissus dans les restaurants (lire cet article) mais aussi au petit-déjeuner de l’hôtel où vous avez systématiquement des serviettes en papier.

Pour des déplacements de courte durée, je n’emmène pas de maquillage si ce n’est un mascara. Je me désencombre au maximum en privilégiant les produits multi-usages comme le savon qui me sert de dentifrice (j’en parle dans cet article) ou l’huile végétale qui me permet de me démaquiller et de nourrir la peau matin et soir (en remplacement des crèmes).

Je prends également un beurre de karité, en particulier en hiver pour nourrir les mains ou servir de baume à lèvres. Soit j’utilise celui de Karéthic, soit celui qui est solide de Comme Avant.

Est-ce que vous avez d'autres conseils complémentaires?


Lucie Paimblanc

Blogueuse engagée et gourmande. Journaliste touche-à-tout. Auteure de ce blog bienveillant qui t'aide à devenir écolo et réduire tes déchets sans douleur.

Cela pourrait vous intéresser

Privacy Preference Center