J’ai découvert Marseille fin août 2016. Je n’avais aucune image en tête, aucun a priori sur la capitale du sud. J’ai tout découvert sous un soleil de plomb : le charme du Panier, le goût des panisses, la beauté des îles du Frioul, la vue imprenable depuis la Bonne Mère, jusqu’à la baignade dans le port de l’anse de Malmousque. Marseille m’a éblouie.

En un an, j’y suis retournée trois fois pour des vacances à deux. Seb, amoureux de Marseille (et donc fan de l’OM !) depuis de très nombreuses années, m’a raconté l’histoire politique et sociale de la ville. Ce qui surprend souvent beaucoup de gens à Marseille c’est le -mauvais- ramassage des poubelles, la quasi-absence de pistes cyclables et la surabondance de voitures, le peu de lignes de métro ou encore l’étendue de la ville qui contraste avec les autres villes françaises, encerclées de communes de banlieue.

Grâce à ces trois voyages, on a découvert des quartiers surprenants, des ambiances variées, des boutiques et restaurants mémorables… Bref, des dizaines de raisons de venir visiter la cité phocéenne du printemps à l’automne !

Pour vous faciliter la lecture, j’ai écrit plusieurs articles sur Marseille, divisés par catégories. On se consacre ici à la découverte des quartiers de la ville : les plus célèbres certes, mais aussi ceux où l’on se baigne, où l’on échappe aux touristes où l’on profite de la nature voire du calme des ruelles résidentielles.

 

Cet article est écrit à 4 mains, avec mon compagnon Seb que vous pouvez retrouver sur Twitter.

→ Comment se déplacer à Marseille ?

Marseille a quelques défauts (quand même !) dont celui d’avoir un réseau de transports en commun, géré par la RTM (Régie des transports métropolitains), sous dimensionné par rapport à la taille de la ville. C’est un vrai problème pour les déplacements au quotidien des Marseillais. Mais pour celles et ceux qui viennent y passer quelques jours, le réseau de transports dans le centre élargi est efficace. Métros, tramways, bus ou même bateaux (sans parler des vélos, trottinettes et voitures électriques en libre service) vous permettront d’accéder facilement à tous les lieux intéressants de Marseille.

Avec un ticket de la RTM à 1,40€ (plein tarif 26-64 ans) vous pouvez voyager sur les lignes de métros, tramways et bus. Comme la ville est grande et qu’elle monte et descend nous avons pris la carte d’abonnement XL 7 jours à 14,50€ (carte rechargeable). Elle existe aussi pour 24 heures (5,20€) ou pour 72 heures (10,80€). Vos trajets sont alors illimités sur cette période. La RTM propose aussi en saison des navettes fluviales entre le Vieux-Port, l’Estaque, la Pointe-Rouge et les Goudes.

Il existe aussi maintenant les petites voitures électriques de Totem en libre service (des Renault Twizy électriques deux places). On les a testées avec bonheur. Elles sont étroites et tape-cul mais fort pratiques. On vous conseille de lire l’article de Julie sur son blog Sunwhere qui sera complet sur le sujet. De plus, Julie nous offre à tous un code promo : SUNWHERE19, qui donne accès à 3 h de location offertes.

Visiter Marseille : les quartiers à voir

1 - Les quartiers incontournables de Marseille

→ Le Vieux-Port

Si vous arrivez de la gare Saint-Charles, vous aurez un premier point de vue sur la ville du haut des majestueux escaliers de la gare. Rattrapez ensuite la fameuse Canebière, une avenue commerçante très large qui n’a plus son faste d’antan, qui vous emmènera en moins de 15 mn à pieds directement au Vieux-Port.

Ce quartier encadre un port rectangulaire qui perce en plein coeur de la ville, d’ouest en est. Sont amarrés là voiliers et bateaux de plaisance tandis que chaque matin, des petits pêcheurs débarquent pour une vente directe. La grande esplanade est un lieu de passage et de rendez-vous, à la croisée de plusieurs quartiers. C’est aussi l’endroit idéal pour faire une pause d’observation, grâce notamment à l’Ombrière du célèbre architecte Norman Foster, un plafond miroir.

Le saviez-vous ? Le Vieux-Port fait 800 m de long sur 300 m de large. Le Ferryboat, petit ferry électrique (pour les modèles récents), vous permet de passer d’un quai à l’autre en présentant en simple titre de transport (régie RTM : métro, bus, ferry du Vieux-Port).

→ Le Panier

Témoin de l’identité méditerranéenne de Marseille : le quartier préservé du Panier. C’est le berceau historique de la ville. Lorsque vous êtes au Vieux-Port, face à la mer, il se situe sur votre droite, derrière l’Hôtel de Ville. Des ruelles étroites qui montent et descendent, des escaliers, du linge qui pend à la fenêtre, des plantes qui habillent les façades ocres des immeubles et des murs décorés par des artistes de street-art, voilà le portrait d’un quartier typique et populaire qui nous montre ce qu’était Marseille avant les bombardements du port pendant la Seconde guerre mondiale.

Réhabilité depuis plusieurs années, le quartier du Panier devient même touristique. On y trouve de nombreux brocanteurs, des artistes, des cafés et des restaurants.

Tourisme : Les incontournables de Marseille - jedeviensecolo.fr
Tourisme : Les incontournables de Marseille - jedeviensecolo.fr
vue depuis le Panier
Tourisme : Les incontournables de Marseille - jedeviensecolo.fr

→ Le Cours Julien

C’est un quartier jeune et animé. En journée, on y vient pour ses boutiques indépendantes et les nombreux graff’ colorés sur les murs et les escaliers. Le soir, rendez-vous dans les bars et restau prisés de la jeunesse. Le Cours Ju’ sait s’amuser dans une ambiance populaire et à des prix très attractifs. 

2 - Les quartiers récents de Marseille

→ La Joliette / Les Docks

Pour qui se souvient des docks du port de la Joliette et de la cathédrale de la Major lorsque l’autoroute suspendue les longeait en arrivant à Marseille, le choc est aujourd’hui total. Bénéficiant du programme de réaménagement Euroméditerranée, la Joliette est aujourd’hui un quartier d’affaires et de sorties où l’affreux viaduc de l’autoroute A55 qui défigurait la plus belle entrée de Marseille a disparu.

Symboles du port de la ville, les anciens hauts bâtiments en pierre des docks du XIXe siècle, ont été transformés en commerces et bureaux. Appelés Docks Villages, de nombreuses boutiques indépendantes et restaurants s’y sont installés. On y déambule de place intérieure en place intérieure superbement réhabilitées. Les amateurs d’architecture industrielle modernisée seront ravis.

La Joliette, c’est encore et toujours une des gares maritimes pour passagers d’où partent les ferries à destination de la Corse et du Maghreb. Depuis l’esplanade au pied de la cathédrale, vous pouvez rêver de voyage en admirant les navires entrer et sortir du port ou perdre votre regard sur la ligne d’horizon.

Profitez aussi d’un tour dans le quartier pour visiter la cathédrale de la Major (de son vrai nom Sainte-Marie-Majeure). De style romano-byzantin, elle se voit de loin avec ses pierres blanches et vertes et ses coupoles. L’intérieur, riche en marbre, porphyre (une pierre) et mosaïques est aussi à voir. Sous l’esplanade qui supporte la Major, des voutes accueillent des boutiques, bars et restaurants qui se veulent être de qualité (on n’est pas allés vérifier).

Tourisme : Les incontournables de Marseille - jedeviensecolo.fr
Tourisme : Les incontournables de Marseille - jedeviensecolo.fr
Tourisme : Les incontournables de Marseille - jedeviensecolo.fr

→ Le MuCEM et l’esplanade du J4

On y vient autant pour l’architecture extérieure de son bâtiment (par l’architecte français Rudy Ricciotti) que pour les collections permanentes ou les expositions temporaires. Symbole du renouveau culturel de Marseille, depuis que la ville a été capitale européenne de la culture en 2013, le MuCEM (pour Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée) est posé au bord de l’eau, sur l’esplanade du J4, où, jadis, se dressait un important hangar portuaire détruit en 1997.

L’immense espace de 20000 m2 libéré par sa destruction a été rendu aux Marseillais qui peuvent ainsi profiter des riches expositions du MuCEM mais aussi de la vue depuis le toit du musée (accessible gratuitement) vers le large à l’est, la cathédrale de la Major et le port au nord ou le très joli Fort Saint-Jean au sud que vous pouvez aussi visiter. 

Sur l’esplanade du J4, admirez également la surprenante architecture de Villa Méditerranée (qui accueille régulièrement des expositions), visitez le musée Regards de Provence ou faites un tour de grande roue (de mars à juin).

3 - Les quartiers pour changer d'air

→ Vauban

Dans la famille bobo, je demande : Vauban. Non pas l’architecte militaire et urbaniste de Louis XIV mais ce quartier tout en pente -raide- qui relie le quai sud du Vieux-Port à la basilique Notre-Dame de la Garde. J’aime sa tranquillité et son ambiance familiale. Si vous restez plusieurs jours à Marseille, vous pouvez prévoir d’y séjourner pour dormir dans ce quartier calme, à environ 20 mn du centre ville à pieds (ça grimpe au retour !), et 15 mn en bus (n° 57 ou 60).

visiter Marseille : les quartier à voir

→ Le Roucas Blanc

Mes goûts de luxe me poussent à vous prévenir que c’est mon quartier préféré de Marseille. Pourquoi ? Simplement parce que les hauteurs du Roucas Blanc offrent à ses habitants des vues sublimes sur la ville et la mer, ainsi qu’un calme olympien. Les ruelles étroites parsemées de maisons plus ou moins cossues invitent à croire qu’on se trouve dans une petite commune de bord de mer ou un petit village provençal !

Au sommet de ce gros rocher, Notre-Dame de la Garde, la Bonne-Mère, un lieu incontournable pour son point de vue à 360° sur Marseille et les collines alentours. Là-haut, vous percevrez toute l’ampleur de cette ville fondée par les Phocéens -des Grecs venus de Phocée (aujourd’hui Foça en Turquie)-, il y a plus de 2600 ans !

→ Le Parc Valmer et la corniche Kennedy

Marre du bazar du centre-ville ? Direction les quartiers sud de Marseille. Prenez le bus 83 au Vieux-Port et laissez-vous porter le long de la mer (sur votre droite). Pour une belle balade à pieds, on vous recommande de descendre devant le parc Valmer et d’y faire un tour pour profiter du point de vue offert sur l’Anse de la Fausse Monnaie, le restaurant trois étoiles Le Petit Nice du chef Gérald Passedat en contrebas de la corniche, et bien sûr la mer.

Longez ensuite la corniche Kennedy vers le sud pour atteindre d’abord la plage du Prophète puis celles du Prado. Pour l’instant, le trottoir se partage entre piétons, joggeurs et cyclistes mais des travaux sont en cours pour créer enfin une vraie piste cyclable !

→ Les calanques

Sormiou, Morgiou, Sugiton, En-Vau, Port Pin, rien que leurs noms fait rêver le monde entier. Ces calanques sont les plus connues de la vingtaine qui se cachent sur les 20 km de côte entre Marseille et Cassis. Pour découvrir ces trésors aux eaux bleues lagon creusés dans la roche escarpée des massifs de Merseilleveyre et du Puget, prenez le chemin de la mer par bateau (depuis Marseille ou Cassis) ou empruntez le chemin des terres depuis les collines (en voiture puis à pied).

Petits paradis sur terre, quoique très fréquentées en été, les calanques sont un patrimoine exceptionnel dont vous vous souviendrez longtemps à seulement quelques kilomètres du centre de la deuxième plus grande ville de France. 

Pour les sportifs, un chemin de grande randonnée (GR 98-51) existe entre le quartier de la Madrague de Montredon, à Marseille, et Cassis.

Attention, les accès sont très réglementés du 1er juin au 30 septembre, notamment en raison du risque d’incendie et pour préserver le site. Renseignez-vous avant de partir. Le Parc national des calanques a été créé en 2012.

→ Le parc et palais Longchamps

8 hectares en plein centre-ville et une majestueuse fontaine entourée de deux musées (muséum d’histoire naturelle et musée des beaux arts). Voilà un bon endroit pour souffler, trouver de l’ombre et prendre un peu de hauteur sur Marseille en un coup de métro, de tram ou de vélo. Souvent ignoré des touristes, ce monument du XIXe siècle construit pour célébrer l’arrivée des eaux de la Durance dans la ville est très photogénique.

Montez les grands escaliers et faites une pause verdure dans le parc à l’arrière de l’édifice. Pelouses, arbres, bassins, cascades, aires de jeux et buvettes, vous trouverez de quoi vous détendre. Au détour d’un chemin, vous tomberez peut-être sur une ancienne cage aux ours ou aux fauves ou bien sur le très beau théâtre de la girafe ou la cascade aux phoques, témoins du jardin zoologique de Marseille qui a fermé ses portes en 1987.

4 - Les quartiers pour se baigner à Marseille

→ Les plages du Prado

Au sud de la ville, accessibles en bus, les vastes plages du Prado sont un lieu de villégiature diurne pour les Marseillais. En haute saison, ces plages de sable ou de petits graviers séparées de la route par de larges pelouses ne désemplissent pas.

Tourisme : Les incontournables de Marseille - jedeviensecolo.fr

→ L’Anse de Malmousque

Si vous n’avez pas encore eu le coup de coeur pour Marseille, faites-moi le plaisir de vous rendre à l’Anse de Malmousque. On est tout prêt du Vallon des Auffes (un autre petit port très animé car il abrite des restaurants), mais Malmousque n’est pas encore devenu ultra-touristique.

Si vous souhaitez vous baigner, prévoyez une serviette de plage et éventuellement des chaussures de nage pour vous accrocher aux rochers au moment de sauter dans l’eau ou d’en ressortir. Eh oui, pas de plage ici, il faudra laisser ses affaires sur un bout de rocher pour profiter, tel un Marseillais, de ce bonheur unique de nager en pleine ville. Cadeau de la nature : le coucher de soleil sur les îles du Frioul.

Tourisme : Les incontournables de Marseille - jedeviensecolo.fr
visiter Marseille : les quartier à voir
Baignade à Malmousque
Tourisme : Les incontournables de Marseille - jedeviensecolo.fr
Vallon des Auffes

→ Les Goudes

Si un Marseillais vous dit « Va te jeter aux Goudes ! », ce n’est pas bon signe. Ailleurs, en France, on dirait en effet « Va te faire voir ! ». Peu engageant. Pourtant quel bonheur d’aller se jeter depuis les rochers dans l’eau bleu de ce petit quartier à l’extrémité sud de Marseille (8e arr.) au début des chemins de randonnées vers les célèbres calanques entre la Cité phocéenne et Cassis.

Les Goudes c’est un des nombreux « villages » de Marseille qui entoure un petit port où vous trouverez de quoi boire un verre ou vous restaurer en admirant cette côte blanche et découpée qui plonge dans la Méditerranée. Si vous poursuivez la route sur un kilomètre, vous tomberez sur la première calanque du massif de Marseilleveyre : Callelongue. Là encore, un tout petit port bordé de cabanons de pêcheurs et de quelques maisons, dont un restaurant, vous émerveilleront. L’endroit rêvé pour se baigner, boire un verre, pique-niquer ou noyer ses yeux dans les eaux bleues de la Méditerranée. Les Goudes, c’est un vrai art de vivre.

→ Les îles du Frioul

Il fera beau demain et vous voulez échapper au brouhaha de la ville ? Réservez vos tickets de navette en bateau pour embarquer sur les îles du Frioul. Ces deux rochers que l’on voit bien depuis Marseille et notamment depuis les hauteurs de la basilique N-D de la Garde sont praticables à pieds et attirent beaucoup de monde aux beaux jours. Même si vous trouverez sur place de quoi vous restaurer, on vous conseille d’y aller avec votre pique-nique et des gourdes d’eau. N’oubliez pas le chapeau, la crème solaire et le maillot de bain, qui seront très utiles si vous trouvez une petite calanque où vous baigner tranquillement.

À la descente du bateau, vous pouvez soit partir sur votre droite sur la plus petite île qui comporte des plages (RDV des familles), soit sur la grande île, à gauche, où il faudra marcher et descendre vers une calanque pour vous baigner. Quoi qu’il en soit, cette évasion permet de couper de la ville et de magnifiquement renouer avec elle lors du retour en bateau qui offre une vue imprenable sur la côte marseillaise et son étendue étourdissante.

Accéder à la billetterie et les horaires en ligne. Cette navette vous permet de faire un premier arrêt sur l’îlot d’If où se visite un château, auquel cas le tarif n’est pas le même.

Tourisme : Les incontournables de Marseille - jedeviensecolo.fr
Le Frioul depuis la Bonne Mère

Vous habitez Marseille : partagez vos conseils sur les quartiers et lieux à visiter!

Vous avez visité Marseille : dites-nous ce que vous en avez pensé !


Lucie Paimblanc

Blogueuse engagée et gourmande. Journaliste touche-à-tout. Auteure de ce blog bienveillant qui t'aide à devenir écolo et réduire tes déchets sans douleur.

Cela pourrait vous intéresser

Privacy Preference Center