We Demain est un trimestriel dans lequel vous trouverez des reportages sur les initiatives les plus inspirantes en matière d’écologie, des enquêtes de société qui redonnent foi en l’humanité (si vous l’aviez perdue!). We Demain vit avec son temps… Avec quelques coups d’avance.

Six rubriques pour 192 pages de bonheur

Inventer. Goûter. Ralentir. Découvrir. Partager. We Life. Le jour où j’ai ouvert We Demain pour la première fois, j’ai commencé par dévorer la rubrique Goûter qui avait eu le bon goût de donner la parole à une néo-crudivore convaincante (Camille de La France Crue), avant d’offrir quatre pages à un médecin nutrithérapeute, Jean-Claude Curtay « qui met en garde face aux risques d’un régime unique » et donne « ses conseils pour une alimentation optimale ». Un face à face passionnant.

Le magazine proposait ainsi au lecteur deux points de vue qui sortent de ce qu’on entend à tout bout de champs sur l’alimentation, sans caricaturer ni se moquer. À vous de vous faire votre avis sur le cru ou les alimentations exclusives.

Vous le verrez, We Demain ne propose pas que des sujet écolo-centrés car l’écologie peut simplement être un prisme par lequel observer le monde autrement. Les sciences, la technologie, la société, les marques engagées… tous ces sujets positifs y trouvent leur place. Pour cet article, j’ai interviewé Antoine Lannuzel, rédacteur en chef de We Demain.

Offrez la seule plante en bois qui pousse !

 Aglaë est une plante en peuplier français, créée par "Je deviens écolo" et Miwitipee, fabriquée à Toulouse pour les amoureux des plantes qui n'ont pas la main verte... À retrouver ici.

Genèse de We Demain

We Demain a été créé par François et Dominique Siegel en 2012 (leur père avait créé VSD dans les années 70) qui sont à l’origine de l’ancien magazine Le Monde 2, devenu M le magazine. En 2008, période de crise financière, François Siegel regarde le monde changer à vitesse exponentielle grâce à internet et à l’internet mobile en particulier.

We Demain est un titre marqueur de cette époque où le citoyen, le territoire, reprennent la main sur les choses. Avant que paraisse le premier numéro, l’idée a mûri plusieurs années. Les frères Siegel, bien que motivés à créer un média grâce à internet, sont restés sur ce qu’ils savaient le mieux faire: de la presse papier. Depuis 2014, We Demain publie quatre numéro par an.

WE DEMAIN numero 15 jedeviensecolo

Une rédaction internationale

Ce trimestriel publie des reportages réalisés aux quatre coins du monde. Pour cela, pas de secret, il fait appel à des journalistes indépendants basés dans différents pays. En fait, la rédaction en chef ne compte que deux personnes installées dans les locaux d’Issy-les-Moulineaux.

We Demain se démarque des autres médias papier par cette singularité de fonctionnement mais surtout par ses contenus. Des sujets malins qu’on ne lit pas ailleurs, qui provoquent un effet de surprise chez le lecteur et qui font parler d’eux dans les autres médias. Antoine Lannuzel, le rédacteur en chef, a d’ailleurs une chronique hebdomadaire sur France Inter.

Un magazine sans publicité

Les ventes du magazine représentent la moitié des revenus. A côté de la revue, We Demain fait des partenariats avec des entreprises dont la ligne de conduite rejoint leurs valeurs écologiques (Caisse des dépôts climat, Veolia…).

J’espère que cette découverte vous enthousiasme et vous donne envie de découvrir ce magazine pas comme les autres qui traite ses sujets avec positivisme et bonne humeur. C’est un très bel exemple de renouveau de la presse française alors que nous sommes dans une phase de crise et de remise en question pour les vieux du genre.

Est-ce que vous lisez We Demain ?

Quels magazines aimez-vous lire ?


Lucie Paimblanc

Blogueuse engagée et gourmande. Journaliste touche-à-tout. Auteure de ce blog bienveillant qui t'aide à devenir écolo et réduire tes déchets sans douleur.

Cela pourrait vous intéresser

Privacy Preference Center