Comment acheter des produits écologiques du quotidien sans emballage superflu quand on n’a pas de boutique de vrac près de chez soi ? Pour vous permettre d’accéder très facilement à ces produits de bases, Aurélie Audat a ouvert la boutique en ligne ZoEssentiels consacrée aux essentiels d’un mode de vie zéro-déchet.

Aurélie est maman de deux petites filles et entrepreneure du changement. Installée en Essonne, elle réinvente sa vie professionnelle depuis la naissance de son aînée en 2016. « Je suis Madame Tout-le-monde, sauf que je réfléchis avant d’acheter afin de consommer responsable », me dit-elle pour expliquer sa démarche avec ZoEssentiels.com. Son site de vente en ligne de produits zéro-déchet et durables apporte « des solutions du quotidien pour créer le changement ». Rencontre avec cette écolo engagée depuis plus de trois ans !

Création de contenu sponsorisée par ZoEssentiels.

Aurélie de ZoEssentiels - jedeviensecolo.fr
Aurélie de ZoEssentiels

Lucie : « ZoEssentiels », que se cache-t-il derrière ce nom, Aurélie ?

Aurélie Audat : Ma première fille s’appelle Zoé et c’est grâce à elle que j’ai eu une remise en question globale qui m’a permise de découvrir le zéro-déchet. Puisque mon site vise à regrouper sur une même plateforme de vente en ligne les essentiels du zéro-déchet, j’ai choisi de l’appeler ZoEssentiels !

Quel a été ton parcours jusqu’à cette idée de projet professionnel ?

J’ai travaillé 13 ans dans le secteur bancaire mais après mon congés maternité, je n’avais pas du tout envie d’y retourner. Je voulais développer un projet en lien avec le zéro-déchet. J’ai commencé par faire des ateliers à domicile et via des comités d’entreprise où je présentais les 5 principes du zéro-déchet tout en fabriquant des produits ménagers ou des cosmétiques avec les participants. En même temps, j’avais mon e-shop sur lequel je proposais des box et ce sont mes premières clientes qui m’ont incités à vendre les produits à l’unité.

une boutique de vente en ligne zéro déchet

Depuis, le site a beaucoup évolué puisque tu arrives à rassembler des produits allant de la cosmétique solide aux essentiels zéro-déchet en voyage… Comment as-tu fait évoluer ton projet vers ce e-commerce?

Plusieurs choses m’ont amenée à développer le e-commerce. D’abord, il n’existait pas de site de vente qui regroupe tous les produits dont j’avais besoin, il me fallait aller sur différents sites, c’était compliqué. Par ailleurs, mes ateliers ne me suffisaient pas en terme d’expérience humaine et professionnelle. Les deux expériences combinées m’ont montré qu’il manquait sur le marché un site référence en matière de produits zéro-déchet. C’est donc ça que j’ai eu envie de créer! Ça faisait sens avec mon parcours et mon envie profonde de mettre mes valeurs au centre de mon activité professionnelle.

J’imagine que l’offre en ligne, donc le choix de tes fournisseurs est le nerf de la guerre. Comment fais-tu pour démarquer ZoEssentiels sur la toile green?

En effet c’est extrêmement important. Couturières, fabricants de tissus enduits à la cire d’abeille, ou de savons à froid… Je me concentre sur les petites entreprises françaises plutôt que les plus connues afin d’offrir aux clients un choix nouveau. Je suis constamment en train d’étoffer l’offre des produits pour répondre aux besoins de tous, tout en prenant garde que les marques soutiennent de réels engagements à la fois environnemental et social quant au travail de leurs salariés.

Côté logistique, comment ça se passe ?

ZoEssentiels en est encore à ses débuts ! Je suis toute seule, mon stock de produits est… chez nous, en région parisienne ! Pour mes colis, je récupère des cartons et autres emballages (comme des boîtes à oeufs) pour protéger les produits. J’évite au maximum le plastique en me tournant vers le kraft et le recyclé. Je fais des livraisons en vélo aux points relais… Pour le moment je m’occupe de tout, ce n’est pas de tout repos !

Parle-moi de ta campagne Ulule, à quoi va-t-elle pouvoir servir ?

J’ai un objectif de 4000 € à atteindre afin de pouvoir assurer la pérennité de ZoEssentiels qui pour le moment ne repose que sur moi. Il faut que je puisse me verser un salaire, continuer à payer l’hébergement et la gestion du site internet, que j’élargisse l’offre des produits en vente sur le site et que j’aie un budget pour communiquer et me faire connaître auprès de ceux qui ont besoin de moi mais qui ne savent pas que le site est déjà là pour eux ! En quelques mots, ce financement participatif me permettrait d’aller de l’avant dans mon objectif d’aider les Français à réduire leurs déchets facilement.

Ma sélection shopping zéro-déchet sur Zoessentiels :

Les liens qui renvoient vers le site ZoEssentiels sont affiliés. Vous ne dépensez pas plus, le site me reverse une commission pour vos achats passés grâce à « Je deviens écolo ».

Avez-vous des difficultés à acheter des essentiels zéro-déchet autour de chez vous ?